La Gazette du Père Magraine N°13 – Un maïs qui fixe l’azote atmosphérique !

Gazette Père Magraine n°13 - Un maïs fixateur d'azote

Un maïs qui fixe l’azote atmosphérique !

La découverte vient d’une équipe de recherche emmenée par le biologiste Allen Van Deynze : des variétés anciennes de maïs, cultivées très localement dans le district Mixe d’Oaxaca (dans le sud du Mexique), sont quasiment autonomes en azote ! Une étrangeté : les Fabacées (« légumineuses »), en association avec des rhizobactéries du sol, sont connues pour fixer l’azote atmosphérique, mais c’est beaucoup plus rare chez les céréales. Alors, comment font ces maïs ? La réponse se cache dans leurs nombreuses racines aériennes : celles-ci, en sécrétant un gel riche en sucres et pauvre en oxygène, installent les conditions de développement de bactéries… fixatrices d’azote. Les racines n’ont alors plus qu’à « se servir » : de cette façon, ces maïs répondent à entre 30 et 80% de leurs besoins en azote !

Sources :

VAN DEYNZE A., ZAMORA P., DELAUX P.-M. [Et al.], Nitrogen fixation in a landrace of maize is supported by a mucilage-associated diazotrophic microbiota [en ligne], PLOS Biology, 07/08/2018 [consulté le 16/08/2018], disponible sur : http://journals.plos.org/plosbiology/article?id=10.1371/journal.pbio.2006352

Pour citer ce document :

BEN BELAÏD S., Un maïs qui fixe l’azote atmosphérique ![en ligne], Chez le Père Magraine, 18/08/2018 [consulté le XX/XX/XXXX], disponible sur : https://chezleperemagraine.com/blog/gazette-pere-magraine-n13-mais-azote-atmospherique/

Pour partager ce contenu :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *