Graine de Science N°7 – La glomaline

Graine de Sciences 7 glomaline

La glomaline

Les champignons mycorhiziens à arbuscules sont des organismes symbiotiques capables de s’associer à de nombreuses plantes. Dans cette symbiose, le réseau mycélien dense et étendu, vient augmenter la portée racinaire des plantes en échange d’une partie des glucides issus de la photosynthèse. Mais leur intérêt écologique ne se limite pas à cet échange. En effet, ils sont capables de secréter une substance fondamentale à la structuration du sol : la glomaline. Cette glycoprotéine joue un rôle de liant qui stabilise les agrégats de particules fines (argiles, limons et sables). Très lente à se dégrader, elle représenterait 1/3 de la réserve en carbone des sols. Enfin elle peut capturer certains métaux lourds, propriété qui pourrait être exploitée pour décontaminer des sols pollués !

Source :

Contributeurs à Wikipédia, Glomaline [en ligne], Wikipédia, 26/12/2008, 16/03/2013 [consulté le 20/10/17], disponible sur : https://fr.wikipedia.org/wiki/Glomaline

Pour citer ce document :

PRUVOST G., La glomaline [en ligne], Chez le Père Magraine, 30/11/2017, 24/04/2018 [consulté le XX/XX/XXXX], disponible sur : https://chezleperemagraine.com/blog/graine-de-science-n7-glomaline/

Pour partager ce contenu :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *