Graine de Sciences N°13 – L’altération de la roche-mère ou l’origine des sols

Graine de Sciences 13 altération de la roche mère

L’altération de la roche-mère ou l’origine des sols

Souvent considéré comme une réalité acquise et éternelle, le sol est pourtant le produit de processus très lents, dont le premier est l’altération de la roche-mère ! Il s’agit en effet de la première phase de la formation du sol : la couche superficielle de la croûte terrestre, soumise au climat (au gel qui va la craqueler mais aussi à la pluie qui va l’oxyder ou la dissoudre) et à l’activité biologique, va être altérée et produire ce qu’on appelle des « altérites », notamment les bien connus argiles, limons et sables, déterminant la texture des sols. Ces matériels minéraux ont une caractéristique très importante, car, contrairement à la roche, ils peuvent se lier au matériel organique pour former des complexes structurant le sol, lui conférant une stabilité face aux assauts climatiques.

Sources :

GOBAT J.-M., ARAGNO M., MATTHEY W., Le sol vivant – Bases de pédologie, Biologie des sols, Presses Polytechniques et Universitaires Romandes, 2010, 817 p.

Contributeurs de Wikipédia, Roche-mère (pédologie) [en ligne], Wikipédia, 30/12/2014, 14/01/2017 [consulté le 13/03/2018], disponible sur : https://fr.wikipedia.org/wiki/Roche-m%C3%A8re_(p%C3%A9dologie)

Pour citer ce document :

BEN BELAÏD S., L’altération de la roche-mère ou l’origine des sols [en ligne], Chez le Père Magraine, 21/03/2018, 24/04/2018 [consulté le XX/XX/XXXX], disponible sur : https://chezleperemagraine.com/blog/graine-de-sciences-n13-lalteration-de-roche-mere-lorigine-sols/

Pour partager ce contenu :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *