Graine de Sciences N°16 – À la lumière des lampyres

Graine de Sciences 16 lampyres

À la lumière des lampyres

Les « vers luisants » ne font pas que dans la décoration nocturne : au stade larvaire, ils sont de redoutables prédateurs des gastéropodes ! Mais leur situation n’est pas bonne : vivant également dans et sur le sol à la recherche de leurs proies, ils souffrent des pratiques agricoles recourant au labour ou aux anti-limaces et autres pesticides (chimiques ou biologiques). Ils subissent également un autre type de pollution : la pollution lumineuse ! Une simple lampe solaire suffit à perturber largement leur reproduction (la lumière d’une bougie équivalant à la lumière de plusieurs milliers d’individus). Devenus rares, des solutions simples sont envisageables : l’instauration de zones, forestières ou enherbées, à l’abri de tout éclairage nocturne et des pratiques agricoles qui leur sont nuisibles !

Sources :

Pour citer ce document :

BEN BELAÏD S., À la lumière des lampyres [en ligne], Chez le Père Magraine, 25/04/2018 [consulté le XX/XX/XXXX], disponible sur : https://chezleperemagraine.com/blog/graine-de-sciences-n16-a-lumiere-lampyres/

Pour partager ce contenu :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *