Graine de Sciences N°27 – La rhizosphère a ses préférences !

Graine de Sciences 27 La rhizosphère a ses préférences

La rhizosphère a ses préférences !

La rhizosphère, fine partie du sol entourant les racines, est un lieu d’intense activité biologique dont les mécanismes sont encore assez méconnus. L’étude de X. Ma et ses collègues sur la lentille et le lupin conclut que le stade de croissance de la plante et le type de racines influencent la structuration de la rhizosphère. En effet, celle-ci se développe surtout durant le stade végétatif de la plante jusqu’à sa floraison et elle est 1,5 à 3,5 fois plus volumineuse autour des racines latérales, avec une activité biologique 6 à 14 fois plus élevée, que pour les racines pivotantes ! S’assurer du bon développement des racines latérales (sans pour autant oublier les racines pivotantes, autrement importantes au système) permettrait ainsi d’optimiser les services écologiques rendus par la rhizosphère au sol et à la plante !

Source :

MA X., LIU Y., ZAREBANADKOUKI M. (et al), Spatiotemporal patterns of enzyme activities in the rhizosphere: effects of plant growth and root morphology [en ligne], Octobre 2018 [30/10/2018], disponible sur : https://link.springer.com/article/10.1007/s00374-018-1305-6

Pour citer ce document :

JEAN S., La rhizosphère a ses préférences ! [en ligne], Chez le Père Magraine, 06/12/2018 [consulté le XX/XX/XXXX], disponible sur : https://chezleperemagraine.com/blog/graine-de-sciences-n27-rhizosphere-a-preferences/

 

Pour partager ce contenu :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *